Entre deux ivresses

Ce ne devait être qu’un simple rendez-vous, Un flirt innocent, Deux âmes artistes, sensibles. A la découverte du Musée des civilisations noires. Ce ne devait être qu’une rencontre platonique, Un moment d’évasion, Entre arts et histoire, Le présent ne devient alors Que le support des corps. Les âmes, elles, Sont transportées. Ce ne devait êtrePoursuivre la lecture de « Entre deux ivresses »

Sensuel soir…

C’était un soir, pas comme les autres. La lune se montrait plus belle qu’avant. Elle s’était parée de ses plus beaux rayons lumineux. Ces derniers, tels des voleurs, rampaient au bord de la fenêtre, cafteuse, qui les denoncait en les transformant en rayures d’ombre et de lumière. Le vent soufflait, prudemment, avec un air méfiantPoursuivre la lecture de « Sensuel soir… »

La mascarade du bonheur: les ombres d’Alima.

Vous le connaissez ce sentiment-là ? Ce trop plein de choses. Souffrir de tellement de maux que l’on ne sait lequel fait le plus mal. Lequel fait couler nos larmes. Lequel est à l’origine de tout. Du manque de confiance. De foi. De lumière. D’amour propre. C’est comme un énorme nœud où tous les filsPoursuivre la lecture de « La mascarade du bonheur: les ombres d’Alima. »

La mascarade du bonheur…

Alima est la nouvelle voisine d’en face. Alima est belle, souriante. Alima a de beaux enfants et un mari charmant.  Ils ont emménagé il y a une année. Elle sort chaque jour acheter du pain au moment où je vais travailler. J’aime bien la croiser, voir son joli sourire. Elle ressemble à ces gens quiPoursuivre la lecture de « La mascarade du bonheur… »

Memories

Hasbi Allahou wa ni’mal wakil, J’entends encore ta voix assurée, Scander ces paroles encore et encore. Hasbi Allahou wa ni’mal wakil A chaque Achoura, Continuellement, Graduellement, Assurément, Inlassablement. Nous les répétions, Assis sur nos tapis de prières Hasbi Allahou wa ni’mal wakil, Nos voix fléchissaient, La tienne s’affermissait, Hasbi Allahou wa ni’mal wakil. Sais-tu cePoursuivre la lecture de « Memories »

Jouissance…

J’avais beau avoir quelques années de bonne éducation, mais ma résistance avait des limites… Je l’observais, je le voulais. Intensément. Je ne pensais qu’à cela. Perturbée, mon esprit ne pouvait être captivé par autre chose. Je le voulais. Il fallait que je l’ai. Absolument. Je l’imaginais déjà dans ma bouche. Cette sensation jouissive lorsque lePoursuivre la lecture de « Jouissance… »

Lâcher prise

Lâcher prise… On en parle souvent. Ça ne va pas ? Lâche prise. Stressé ? Lâche prise. Dépressif ? Lâche prise. Let it go. On aimerait bien pouvoir le faire aussi facilement qu’on le dit. J’aurais aimé pouvoir le faire aussi facilement. Lâcher prise. Laisser partir ceux qui ne veulent pas rester. Le laisser partir.Poursuivre la lecture de « Lâcher prise »

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer