Du harcèlement.

Le harcèlement est défini comme le fait, par une personne abusant de l’autorité que lui confèrent ses fonctions, d’user d’ordres, de gestes, de menaces, de paroles, d’écrits ou de contraintes dans le but d’obtenir des faveurs de nature sexuelle. Il est puni d’un emprisonnement de six mois à trois ans et d’une amende de 50.000 à 500.000 francs conformément à l’article 319 bis du code pénal sénégalais.

Qu’est-ce que cela veut dire ?
Pour que l’infraction soit constituée il faut :

Une personne abusant de l’autorité que lui confèrent ses fonctions : c’est à coup sûr le patron, professeur, enseignant, ou toute autre personne ayant un ascendant sur sa victime en raison de la fonction qu’il occupe. Le harcèlement repose toujours sur le pouvoir détenu par le bourreau. Pouvoir qu’il exerce impitoyablement afin d’arriver à ses fins.

Ordres, gestes, menaces, paroles, écrits ou contraintes : ce sont les moyens par lesquels le harceleur procède. Ils traduisent l’idée de forcer la victime à faire quelque chose contre son gré. Elle peut refuser mais la peur des sanctions et/ou des conséquences fait qu’elle abdique. Elle est en position de faiblesse et ne dispose souvent d’aucun moyen de se tirer d’affaire.

Obtenir des faveurs de nature sexuelle : le but du harcèlement est l’obtention de faveur sexuelle. La faveur sexuelle englobe tout ce qui est relations intimes non consenties (viol), attouchements, flirts importuns, contacts physiques à caractère sexuel non désirés etc. Le harcèlement sexuel crée un environnement hostile.

Conséquences de cette définition.
D’après le code pénal sénégalais, pour qu’il y ait harcèlement sexuel, il faut une « relation d’autorité » entre la victime et le bourreau. Celui-ci doit exercer une autorité que lui confère sa fonction sur celle-là.

De la sorte, la personne qui vous siffle dans la rue, un simple collègue (ami, connaissance, ou autres) qui a un comportement indécent, indésirable et importun, le gars qui vous appelle, envoie des messages, propositions indécentes, blagues sur les orientations et préférences sexuelles, remarques sur le physique etc. ce n’est pas du harcèlement sexuel d’après le droit pénal sénégalais.

Est-ce à dire que ce ne sont pas des comportements punissables ? NON ! Toute personne a droit au respect de sa dignité, de son intégrité physique et morale. Ce sont des valeurs reconnues par la Constitution du Sénégal.

Le droit sénégalais aborde la question du harcèlement avec des œillères. Une telle posture peut être compréhensible à l’époque mais les choses doivent changer. Ceux qui ont écrit ce texte n’ont certainement jamais eu à presser le pas dans la rue parce qu’un inconnu les poursuivait, ils n’ont jamais eu à faire semblant de ne pas avoir entendu la proposition de ce gars, dans une rue quasi déserte proposant à la petite que j’étais un tour chez lui contre de l’argent, il n’ont jamais senti une érection alors qu’ils étaient sur la file d’attente pour acheter du pain, ils n’ont jamais vu un gros gaillard sortant son pénis pour se masturber devant des lycéennes.

Comment agir s’il nous faut faire de grosses acrobaties juridiques rien que pour trouver la qualification exacte de ce type de comportement ? Que faire quand on ne se sent pas protégée par les lois de son pays ? Où aller si dans les gendarmeries, les commissariats on nous agresse à défaut de nous rire au nez ?

Il y a beaucoup de choses à changer, beaucoup de choses à dire, à dénoncer, beaucoup de combats à mener. Être une femme au Sénégal est physiquement et émotionnellement pénible. Nous méritons plus que cela, nous valons mieux.

#WomenDeserveBetter

Publié par NhappyLawyer

Le cœur au bout de la plume...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :